Le T.O.C.

S.C.U.M. Rodéo

Au milieu des années soixante, Valerie Solanas écrit le SCUM Manifesto : appel à la création d’une Association pour Émasculer les Hommes ! Avec SCUM Rodéo, Sarah Chaumette et Mirabelle Rousseau relèvent le défi dramaturgique que constitue cet ovni politico-littéraire digne d’un roman d’anticipation.

Valerie Solanas, aujourd’hui célèbre pour avoir tiré sur Andy Warhol, désigne dans le texte par le terme scum – qui signifie racaille, rebut ou écume – une nouvelle race de femmes enfin émancipées. Ce brûlot féministe d’une extraordinaire férocité ne s’en prend pas simplement à la domination masculine mais aussi aux hommes qui l’incarnent et aux femmes qui l’acceptent. Son programme ? L’élimination des hommes et la libération des femmes par la lutte armée ! Document monstrueux et paradoxal, le SCUM Manifesto fascine et rebute les féministes qui l’ont discrédité sans pour autant cesser de le considérer comme une référence théorique incontournable. Faisant le pari de relire aujourd’hui cet ouvrage polémique, extrémiste et farfelu, la compagnie du T.O.C. invite avec SCUM Rodéo à réinterroger le sens des luttes féministes passées et à venir. Cette adaptation pop conjugue ultra-violence et fantaisie pour une catharsis jubilatoire.

En aparté

Création 2013

Théâtre

Le Havre, Le Volcan Maritime

Mardi 19 Novembre - 20h00

Acheter vos places

Durée 0h55
Tarif Vert

D'après : Valerie Solanas
Mise en scène : Mirabelle Rousseau

Traduction Blandine Pélissier
Scénographie Jean-Baptiste Bellon
Lumière Manon Lauriol
Son Lucas Lelièvre

costume Marine Provent
Régie générale Camille Jamin



PRODUCTION LE T.O.C. CIE CONVENTIONNÉE PAR LA DRAC ÎLE-DE-FRANCE ET LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE POUR L’AIDE À LA PERMANENCE ARTISTIQUE ET CULTURELLE | COPRODUCTION SACD-FESTIVAL D’AVIGNON DANS LE CADRE DES SUJETS À VIF 2013, FESTIVAL AUTOMNE EN NORMANDIE | SOUTIEN ARTISTIQUE JEUNE THÉÂTRE NATIONAL | SOUTIEN THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE, THÉÂTRE DE GENNEVILLIERS, CENTQUATRE-PARIS | DANS LE CADRE DU CALENDRIER DE L’ÉGALITÉ DU MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES | REMERCIEMENTS À KANTI SCHMIDT, ALEX MUGLER, MURIEL COUTON, MURIEL MALGUY ET AU THÉÂTRE DES QUARTIERS D’IVRY

En partenariat avec



Partager cette page