Dairakudakan

Crazy Camel

Crazy Camel est un « cabaret butô » aux antipodes de l’image épurée et tragique de cet art – et une rareté dans le répertoire des maîtres du butô. Construite comme une revue trash du Crazy Horse, cette performance exceptionnelle met l’esthétique rabelaisienne de la compagnie Dairakudakan au service d’un spectacle aussi drôle que déjanté.

Depuis 1972, les créations baroques et spectaculaires de la compagnie Dairakudakan ont largement contribué à la renommée internationale du butô, « danse des ténèbres » née du traumatisme de la seconde guerre mondiale. Connu pour avoir joué dans les films de Takeshi Kitano et de Quentin Tarantino, son leader charismatique Akaji Maro a voulu rendre hommage au genre léger et singulier du Kimpun Show. Sans la popularité de ces numéros de cabaret insolites apparus après la guerre, le butô aurait en effet fini par disparaître faute de financement ! Alors que dans le butô les danseurs sont recouverts de poudre blanche, l’art populaire du Kimpun Show met en scène des corps passés à l’huile dorée (Kimpun signifie poudre d’or). Ces statues vivantes à la fois grotesques et sublimes prennent un aspect métallique, flirtant subtilement avec la vulgarité. Rituel fantasque, Crazy Camel réinvente cette forme originale en laissant une large part à l’improvisation.

En aparté

Danse

Louviers, Théâtre du Grand Forum

Jeudi 5 Décembre - 20h30

Acheter vos places

Vendredi 6 Décembre - 20h30

Acheter vos places

Durée 1h00
Tarif Jaune

CHORÉGRAPHIE, direction artistiQue : Akaji Maro

musiQue antonio vivalDi, keisuke Doi, kenicHiro
lumière noriyuki Mori
scénoGraPHie yasuHiko abeta
son satosHi oikaWa
costumes kyoko DoMoto
Productrice yoko sHinFune

avec akaJi Maro, takuya MuraMatsu, eMiko agatsuMa, atsusHi MatsuDa, toMosHi sHioya, barabbas okuyaMa, DaiicHiro yuyaMa, koHei Wakaba, naoya oDa, akiko takakuWa, naoMi Muku, azusa FuJiMoto, oran ito, yuMiko nisHiMori, yuka Mit

remerciements à la maison de la culture du JaPon, Paris
La coMpagnie DairakuDakan présentera Deux spectacles De butô – oublie tout, et souviens toi et syMpHonie M – à la Maison De la culture Du Japon à paris Du 14 au 30 noveMbre 2013

avec le soutien de l’aGence des affaires culturelles du Gouvernement du JaPon dans le cadre du BudGet 2013

 

 

 

en partenariat avec


Partager cette page